vendredi 7 octobre 2011

Épées de bois, partie 1 - Wooden swords, part 1

Je voulais me fabriquer des épées en bois à partir de zéro; en examinant les matières premières dont je disposais, j'ai opté pour des sabres japonais... J'ai un bokken qui peut me servir de référence.

I wanted to make wooden swords from scratch; and examining the material I had, I settled for Japanese swords ... I have a bokken that can be used as a reference.

J'ai commencé par fabriquer des gardes à partir de cuir épais:
I started by making the guards from thick leather:


Puis j'ai selectionné des branches à tailler (malheureusement celle dont la courbe correspondait parfaitement était pourrie, j'ai dû la jeter et recommencer avec une autre, plus droite).
Then I selected branches to cut (unfortunately one that fitted the curve was rotten, I had to throw it away and start over with another, straighter).


D'abord, dégrossir au rabot japonais (un vrai plaisir!):
First, trimming with a Japanese plane (a real pleasure!):


Puis affiner la forme et poncer à la râpe et au papier de verre:
Then refine the shape and sand with the rasp and sandpaper:


J'ai préparé le manche avec du cuir pour accueillir le tressage, un peu de peinture, et puis j'ai passé de la cire sur le bois, et le cuir de la garde au cirage...
I prepared the handle with leather to accommodate the cord wrap, a little paint, and then I applied wax on the wood, and shoe polish on the leather guard ...


Voilà le résultat final, pas trop mal si on considère ce que ça ne m'a pas coûté très cher:
This is the final result, not too bad considering that it did not cost me dearly:


J'ai commencé à fabriquer des fourreaux pour compléter l'ensemble, un des grands plaisirs d'une épée, c'est de la dégainer... même si ces épée sont faites dans un bois trop léger et fragile pour supporter les chocs d'un entraînement ou d'un combat.
Si vous êtes intéressé par les sabres japonais, allez jeter un coup d'oeil sur le blog d'Aurélien Frayssinhes, qui restaure d'authentiques lames japonaises et dont travail fait passer le mien pour une vaste blague!

I started making scabbards to complete the set, because drawing a sword is a great pleasure... even if those swords are made in a wood too light and fragile to withstand the shock of combat training. 
If you are interested in Japanese swords, go take a look at Aurélien Frayssinhes' blog, who restores genuine Japanese blades and whose work makes mine look like a joke!

2 commentaires:

  1. Très franchement je trouve le rendu final magnifique, je vous félicite! :)
    Par contre, pourriez-vous me dire quel bois vous avez utilisé s'il vous plait?

    RépondreSupprimer
  2. Merci!
    Pour ces épées j'ai utilisé du laurier-rose récupéré chez mes beaux parents.
    C'est un bois très léger et facile à travailler, malheureusement il est relativement fragile et contient des substances toxiques, donc il n'est pas recommandé pour tous les usages...

    RépondreSupprimer