mercredi 24 avril 2013

Sur l'Amateurisme - About Amateurism

Un magnifique exemple de jeu de carte pour magicien amateur... que je n'ai jamais utilisé. A magnificent example of an amateur magician deck of cards... that I never used.
Je suis et je reste un magicien amateur... Un passionné qui dépense sans compter pour son hobby, qui cherche à apprendre, à s'améliorer, sans songer à aucun moment à utiliser ces connaissances de façon professionnelle. Être payé pour faire de la magie? L'idée peut séduire, mais en ce qui me concerne, ma magie est un plaisir que je m'offre, sans contrainte ni pression, sans obligation de résultat. Et en échange, je peux recevoir de l'indulgence quand je rate quelque chose, ou de la vraie surprise de la part de mon auditoire, chose moins évidente quand on a un client qui paie pour un service en face de soi... Pour moi devenir professionnel, ça serait choisir un répertoire bien rôdé, infaillible, commercial. Arrêter d'apprendre de nouvelles choses pour répéter jusqu'à la perfection les même choses encore et encore. "Mais il y a bien des magiciens qui renouvellent régulièrement leur répertoire, qui se mettent régulièrement à jour et qui innovent!" me rétorquerez-vous; certes, mais aurais-je assez d'aisance et de talent pour me ménager ce genre de progression si je devais penser à rembourser les frais de mon spectacle et mes factures, sans compter ma famille à nourrir? La profession de magicien n'est pas forcément une voie pavée d'or. Arriverais-je à connaître le succès si je prenais le risque de me lancer? Je n'ai pas vraiment envie de le savoir. Je préfère me contenter de ce que j'ai déjà, en profiter et essayer d'en faire profiter les gens autour de moi. Au final, c'est cette question à laquelle j'ai trouvé ma réponse: pourquoi vouloir plus quand ce que l'on a nous suffit?

- Je suis un de ces amateurs qui aiment le matériel et les tours de qualité professionelle -   - I am one of those amateurs who like professional quality effects and gear -
I am and remain an amateur magician ... An enthusiast who spends lavishly for his hobby, who's looking to learn, to improve, without thinking about using this knowledge in a professional career. Get paid to do magic? The idea is attractive, but for me, my magic is a pleasure I offer, without coercion or pressure, without obligation of result. And in exchange, I can receive indulgence when I miss something, or real surprise from my audience, something that is more difficult when a paying customer stands in front of you... For me, becoming a professional, would mean choosing a repertoire that's reliable, foolproof, commercial. Stop learning new things to repeat the same things again and again until it's perfect. "But there are many magicians who regularly renew their repertoire, who regularly update their knowledge and innovate!" you may retort; certainly you're right, but would I be talented and comfortable enough to make this kind of progress if I had to think about my bills to pay, not to mention my family to feed? The magician's profession is not an easy one. Would I meet success if I took the risk of making the leap? I do not really want to know. I prefer to settle for what I already have, enjoy it and try to share it with people around me. Ultimately, it is this question I answered: why do you want more when what you have is enough?

mercredi 17 avril 2013

Emplettes de Printemps - Spring Shopping

Je suis sorti la semaine dernière, et j'ai craqué: je me suis offert ce bel Opinel avec un manche en ébène - Fans de Harry Potter, vous êtes vous jamais demandé d'où venait le design du  couteau d'Albus Dumbledore? - , puis je suis allé à la boutique Hector Saxe, et j'ai pris ce beau coffret de dés en palissandre et cuivre, avec un jeu de dés de poker...


I went out last week and I couldnt' resist: I bought this beautiful Opinel with an ebony handle - Harry Potter fans, have you ever wondered where the design of Albus Dumbledore's knife came from? - , then I went to the Hector Saxe shop, and I took this beautiful rosewood and brass dice box with a set of poker dice...

mardi 9 avril 2013

Boîte en Bois - Wooden Box

Voilà un petit coffret en bois contenant un vieux jeu de dominos trouvé en brocante il y a quelques semaines à Vincennes.
Here's a wooden box containing an old domino game that I found in a garage sale in Vincennes a few weeks ago.


Le jeu avait le bon nombre de pièces, mais elle étaient dépareillées, avec des pièces manquantes et d'autres en double, j'ai donc travaillé à transformer les doublons pour obtenir un jeu complet.
The game had the right number of pieces, but they were mismatched with missing parts and duplicates, so I worked to transform duplicates in order to get a complete game.

Il y a encore du travail sur ces pièces! - There's still work on those!
La boîte était bien abîmée, je l'ai poncée puis j'ai  remplacé le fermoir...
The box was badly damaged, so I sanded it, then I replaced the clasp...


Ensuite j'ai appliqué une teinte naturelle à base de brou de noix, de térébenthine et d'huile de lin, et une cire d'ébéniste, voilà le résultat:
Then I applied a natural tint based on walnut stain, turpentine and linseed oil and a cabinetmaker wax, here's the result:


J'ai également trouvé le même jour ces très jolis gobelets en cuir pour jouer au dés, encore une belle addition à ma collection d'accessoires!
I also found  that same day these lovely leather dice cups, another nice addition to my collection of accessories!
 

mardi 2 avril 2013

Cartes de Visite? - Business Cards?

J'ai fait de la magie à une soirée il y a quelques temps, et je me suis dis ce soir là qu'il faudrait que j'aie des cartes de visites, pour envoyer les gens intéressés vers mon blog... J'en profite pour vous montrer ce très beau cachet personnalisable tout en métal trouvé il y a quelques année en brocante. Malheureusement, il est bien trop abîmé pour être utilisé. Dommage, j'aurais beaucoup aimé avoir des cartes de visite imprimées façon typographie à l'ancienne!



I performed magic at a party some time ago, and I said to myself that night that I should have business cards to direct people to my blog... I take this opportunity to show you that customizable metal stamp found a few years ago in a flea market. Unfortunately, it is too damaged to be used. Too bad, I would have loved to have business cards printed the old typographic way!